Les-Aeriennes

Les-Aeriennes

Nocturne

Parfois je me réveille la nuit et dans le silence du monde

j'écoute chanter ma joie

ceux qui dorment ne peuvent pas savoir

l'étrange écoute de ces moments

où la nuit est l'écho de la lumière

qu'on porte en soi

 

Merci de m'avoir sauvé du désastre

en ne méprisant pas mon amour

les sages n'en ont pas voulu

ils prétendaient avoir mieux à faire

je l'ai alors offert aux démons

qui sont venus y boire sans honte

 

ce sont nos solitudes qui s'étreignent

nos maux passés qui ont joint nos mains

et la certitude

qu'il faut briller dans les ténèbres

en ne rejetant rien

 

n'en abandonnons pas même un seul

n'ayons pas peur des bas-fonds

le ciel se tient où se tiennent nos coeurs

résolus

 

 

 



17/02/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres