Les-Aeriennes

Les-Aeriennes

Or marée

 

Le coeur percé de nuages je contemple le ciel  

incandescent -

Le soleil s'écoule dans la mer

à l'horizon rosi

et les premiers phares allument une étoile qui pépie

dans un envol de bleu.

 

Le vent inlassé

fait tinter les objets

qui sonnent avec les vagues

en un chant que demain n'aura pas changé.

 

Ci-gït l'éternité - 

au bout de mon doigt une île de nuage

s'estompe là où le ciel s'enfuit avec la mer.

 

 



29/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres